JAKE CALYPSO TRIO 


From  NORD PAS DE CALAIS !

                             

photo

JAKE CALYPSO, de son vrai nom Hervé Loison est né dans le Nord de la France le 24 Mai 1964 dans une famille où l’on vient de la terre et du charbon. Une région que JAKE considère comme son MISSISSIPPI. Mais c’est récemment qu’il s’est rendu dans le Mississippi & le Tennessee (USA). A la fois pour y jouer au milieu de quelques septuagénaires du BLUES. Et aussi pour y enregistrer son dernier album ‘DOWNTOWN IN MEMPHIS’. Le Studio SUN à MEMPHIS était la bonne place et un rêve qui devient réalité pour un artiste qui se passionne depuis plus de 35 ans pour ROCK’N’ROLL.

En effet, l’histoire a commencé en 1977 quand l’adolescent est sous le choc en voyant ELVIS sur un petit écran de TV noir & blanc. Il a alors 13 ans… Très vite il intègre un petit groupe au poste de bassiste. En 1982, sous le nom de THE CORALS, c’est un premier 45 tours sur le label MAC RECORDS de Belgique. Plus tard c’est le label ROCKHOUSE basé aux Pays-Bas qui s’intéressera au trio MYSTERY TRAIN (Jake y tient alors le vocal et la contrebasse). Pendant cette décennie, l’artiste partage de belles scènes avec Johnny Olenn, Wanda Jackson, Hardrock Gunter, Big Al Downing et bien d’autres.. Entre-temps dans la veine purement ROCKABILLY et certainement les prémices d’un futur JAKE CALYPSO, c’est sous le nom de TEDDY BEST qu’il enregistre un EP Vynil 3 titres. JAKE écrit déjà les chansons et joue ici tous les instruments pour le besoin de ce 45tours.

Cependant il faudra attendre l’année 2009 pour que naisse le projet JAKE CALYPSO & HIS RED HOT succédant au trio HOT CHICKENS qui depuis 1999 floua un peu plus de 1000 scènes (avec Chuck Berry, Ten Years After, Dr Feelgood, etc..) & cafés concerts avec 4 albums CD au palmarès. Il s’agit des mêmes musiciens dans les 2 trios : CHRISTOPHE GILLET à la Guitare, THIERRY SELLIER à la Batterie et bien-sûr HERVE LOISON (alias JAKE) au vocal et à la contrebasse… GUILLAUME DURIEUX rejoindra les RED HOT en 2011 pour y tenir à son tour la contrebasse.

Octobre 2009 est donc un tournant important quand JAKE se décide enfin d’enregistrer un 45 tours (‘My Baby Rocks !’ / My Honey Bop’) aux sonorités très authentiques nous ramenant au milieu des années 50. C’est le succès immédiat auprès des DJ à travers l’Europe ainsi qu’aux Etats-Unis où le single sera joué plusieurs fois durant le festival VIVA LAS VEGAS (festival où JAKE fera forte impression sur scène 5 ans plus tard). L’histoire est en marche. Un premier album appelé ‘GRANDADDY’S GREASE’ s’arrache très vite dans les nombreux festivals où JAKE CALYPSO & HIS RED HOT sont invités (Grande-Bretagne, Espagne, Allemagne, Belgique, Hollande, Italie). 2 titres se détachent de cet album et deviennent à leur tour des tubes qu’une audience survoltée reprend en chœurs (‘C’est ça qu’est bon !’ / ‘Rock’n’Roll Train’) et comme pour le reste de l’album, écrits par JAKE CALYPSO. Après avoir auto-produit ce 1er album sur son propre label ‘CHICKENS RECORDS’, JAKE confie son 2ème CD & 33tours à ROCK PARADISE RECORDS (label Français spécialisé dans le ROCKABILLY). Ce nouvel opus s’appelle ‘FATHER & SONS’ et JAKE décide d’élargir un peu le style par rapport au 1er en y ajoutant sur certains titres du Piano, Steel Guitar & Saxophone. Et l’écriture des chansons est orientée plus ROCK’N’ROLL ou plus RHYTHM & BLUES… Mais le ROCKABILLY du Sud des Etats-Unis est encore bien présent et un soupçon de Yodel très HILLBILLY traîne dans le vocal de JAKE. Notamment sur ‘Call me baby’ qui devient le titre phare de cet album et encensé par Jerry Chatabox le promoteur de la ROCKABILLY RAVE en Angleterre. Quant au titre ‘Baby that you fall’ plus ‘Wild Rockabilly’, il se joue régulièrement à Londres par un DJ renommé: Keb Darge…. Les ventes de CD s’accélèrent alors tout naturellement aux Royaume-Uni !!!

Le 3ème CD de JAKE CALYPSO & HIS RED ne se fait pas attendre ! Le groupe au complet se rend à MEMPHIS en Avril 2015 et foule les 40m² du légendaire SUN Studio 60 ans après Elvis, Johnny Cash, Jerry Lee Lewis et bien d’autres. 13 nouvelles chansons en poche (essentiellement écrites par JAKE) et une reprise de Billy lee Riley qui s’impose tout naturellement car un invité un peu particulier est présent ce soir là dans les studios ! JIMMY VAN EATON (batteur officiel du dit Billy Lee Riley en 1956, mais de Jerry Lee Lewis, Johnny Cash pour certaines sessions)… Un autre invité tiendra le Piano sur ‘DOWNTOWN MEMPHIS’ : RICK STEFF (dont le père tenait lui la trompette 46 ans plus tôt pour ELVIS à MEMPHIS). C’est pour JAKE un retour au pur ROCKABILLY comme sur le 1er CD. Mais aussi des titres qui s’enrichissent de belles mélodies et de chœurs comme certains artistes de l’écurie SUN RECORDS savaient très bien le faire en 1957/1958…. La magie fonctionne. Le son original du célèbre label où le ROCK’N’ROLL est né en 1954 est devenu possible en 2015 grâce à équipement identique à celui de l’époque. Sans oublier l’interprétation d’un JAKE CALYPSO très habité ce jour là par les fantômes des lieux. Un peu de MEMPHIS peut arriver désormais chez vous grâce à ce nouvel album ‘DOWNTOWN MEMPHIS’.. Et c’est un artiste Français qui vous l’apporte !

Cliquer ici pour écouter :  My Baby Rocks 

Cliquer ici pour écouter :  Baby That You Fall

 Cliquer ici pour écouter : Call Me Baby  

 

Retour  page d'accueil / Back to the homepage
Retour vers le groupe suivant/Back to the next artist